Lifestyle

Trucs motivation pour un mode de vie actif

Comme je vous parlais dans un de mes récents textes, c’est toujours difficile de trouver la motivation pour s’entraîner et garder un mode de vie sain. En travaillant de nuit et en ayant JAMAIS aucune motivation, j’ai réussi à trouver certains trucs qui m’aident à ne pas sauter d’entraînements. En fait, je n’ai jamais eu de problèmes avec ma motivation à m’entraîner jusqu’à temps que je commence le travail de nuit. J’ai pratiqué le patinage artistique jusqu’à 17 ans et ensuite j’ai fait et donné des cours de Zumba jusqu’à ce que je commence à travailler de nuit. Je réussis maintenant à m’entraîner de 3 à 5 fois par semaine, ce que je considère assez bien et au-dessus de la norme. Je le fais pas dans le but de maigrir et de ressembler à tous les stéréotypes avec lesquels la société nous bombarde, mais bien pour me sentir mieux et améliorer mon sommeil et ma santé mentale (surtout ça en fait haha). Anyway, ceux qui me connaissent savent que je suis ni mince, ni grosse (tu peux ben aller me stalker si tu veux, mais je pense pas que tu vas trouver beaucoup de photos pour te faire une idée haha). J’ai des courbes que j’ai ben de la misère à gérer, mais ça l’air que c’est le travail d’une vie ct’histoire-là. Je pense pas être la seule à vivre ce struggle-là! Bref, si t’as le goût de te remettre à l’activité physique je pense que ce qui est en dessous va t’aider.

 

Trouver le moment de la journée où tu es le plus motivée

Ça a l’air tellement simple quand on le dit, mais c’est plus difficile que ça en a l’air. Certains ont plus de motivation le soir et d’autres plus le matin. Essayez les deux moments plus qu’une fois pour bien trouver le moment qui vous tente le plus et où vos performances sont meilleures. Pour ma part, j’alterne entre le matin et l’après-midi selon mon niveau de fatigue de ma nuit de travail.

Faire un sport que t’aimes

Tsé si t’aimes pas ça aller courir, ben oblige-toi pas à le faire parce que plein de monde le fait! Trouve-toi un sport que tu aimes et que tu vas avoir le goût de pratiquer. Si t’aimes le badminton c’est ben parfait (moi je suis traumatisée du badminton depuis le secondaire vu que personne voulait se mettre en team avec moi haha). Personne n’a à te juger de toute façon. C’est ben plus motivant faire un sport que t’aimes qu’un sport qui est à la mode m’a te dire!

Faire du sport avec quelqu’un est plus motivant

Commencer à pratiquer un sport avec quelqu’un est vraiment plus motivant que seul. Si tu te donnes un défi avec une amie, c’est sûr que l’une voudra pas décevoir l’autre et vice-versa. Tu as pas le goût de décevoir ta chum en annulant l’entraînement, donc tu te donnes un coup de pied et tu y vas! Pis même si ta chum annule une fois, pas obligé de sauter toi aussi si tu as le goût d’y aller. C’est juste vraiment motivant et ça permet de te donner à fond.

 

S’acheter de nouveaux vêtements

Écoute, je veux pas t’entraîner dans le vice ici, mais on se cachera pas que s’acheter des nouveaux vêtements de sports c’est vraiment motivant! T’as le goût de les essayer et de les porter tout le temps après, donc c’est payant. Je te dis pas de t’en acheter trois fois par semaine parce que ça se peut que ça revienne cher à la longue, mais une fois de temps en temps ça fait du bien de se récompenser (tsé à place de s’ouvrir un sac de chips haha). À l’inverse, si ça te prend toujours du nouveau linge pour avoir le goût de t’entraîner, t’es mieux de changer de sport parce que visiblement il te motive pas assez haha!

S’entrainer à la maison versus au gym

Ici, c’est à toi de voir ce que t’aimes le plus entre le gym et l’entraînement à la maison. Il y en a qui aime plus le gym vu qu’ils n’ont « pas le choix » de se donner à cause des gens autour et d’autres qui n’aiment pas se sentir « regardé » alors préfèrent la maison. Moi j’aime mieux m’entraîner chez nous parce que je suis tannée de voir du monde après ma nuit de travail. J’ai l’air antisociale mais qu’est-ce que tu veux je te dise haha!

Planifier ses entraînements en l’écrivant à quelque part

En débutant la semaine, je commence toujours par déterminer les journées où je vais m’entraîner. Mes journées de congé sont jamais les mêmes, donc c’est pour ça que je varie toujours mon entraînement. Je l’écris sur mon calendrier du frigidaire pour que je puisse bien le voir et me faire à l’idée. Si ça n’adonne pas une journée, je trouve un autre trou pour le déplacer. Je trouve ça plus motivant respecter un calendrier que de décider au jour le jour si j’ai le goût de m’entraîner (si je faisais ça je m’entraînerais juste pas haha).

 

Se mesurer à la place de se peser

Je pourrai en parler plus en détails dans un autre texte, mais ça fait déjà quelques années que je ne me pèse plus. C’était rendu une obsession malsaine dans ma vie (je me pesais entre 5-7 fois par jour), donc j’ai juste arrêté ça. À la place, quand je veux voir mes résultats, je prends plutôt mes mensurations. C’est pas mal plus véridique que le poids (si tu savais pas déjà le muscle pèse plus que le gras, donc c’est normal de peser plus qu’avant) et m’empêche de retomber dans l’obsession. C’est aussi plus motivant qu’une balance qui ne bouge pas ou augmente.

Commencer avec moins d’entraînements et augmenter quand on se sent prêt

Si tu n’as jamais fait de sport auparavant, c’est sûr que c’est pas très réaliste de se mettre un objectif de cinq entraînements par semaine. C’est juste plus décourageant de ne pas suivre son plan et vous allez arrêter. C’est ben plus motivant de se donner un plus petit objectif que vous allez respecter et d’augmenter graduellement vos entraînements quand t’es prêt. L’important dans le fond, c’est juste de bouger (pas obligé de faire les Olympiques là).

Varier ses entraînements

Tsé c’est pas parce que t’aimes le badminton pis la boxe que tu dois choisir entre les deux. Ça fait juste du bien de changer une fois de temps en temps et de varier ses entraînements. Quand ça fait trois fois que tu fais du badminton, ça se peut que la quatrième fois ça te tente de faire autre chose. D’Ailleurs, c’est super bon pour le corps de faire différents entraînements fac hésite pas!

 

Voilà les Petites! L’important est de se sentir bien dans son corps et d’être fier de soi, pas de participer à la prochaine compétition de culturisme. C’est le travail d’une vie, mais mon psy m’a dit que ça vaut la peine d’essayer ça l’air. Je vous laisse une photo de mes amies et moi après notre jogging en gang ainsi qu’une photo de ma mannequin préférée. C’est une mannequin « taille plus » qui pose pour la marque Aerie. Je déteste dire « taille plus », je ne comprends pas qu’on doit catégoriser le physique de quelqu’un et qu’on mette une ligne entre une taille « normale » et une taille « plus ». Comme si ça changeait quelque chose au final tsé. Elle est juste MAGNIFIQUE pis j’espère un jour avoir le quart de sa confiance.

 

Bon training! #ijustwannamakeyousweat 😂

Amé xoxo

 

Share the love:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *